Vie de l’AIBM Groupe français

Qu’est ce que l’AIBM ?

L’AIBM (Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux) ou IAML (International association of music libraries, archives and documentation centres) est une organisation de 2 000 membres répartis dans près de 45 pays à travers le monde. Fondée en 1951 pour promouvoir la coopération internationale et défendre les intérêts de la profession, l’AIBM est un partenaire important de la communauté internationale des bibliothèques et de la musique. Le site web de l’AIBM / IAML est une source essentielle d’informations sur les activités de l’association.

L’AIBM a constitué des groupes nationaux dans 22 pays, comprend cinq branches professionnelles, quatre commissions spécialisées et divers groupes de travail ; elle est responsable de plusieurs projets documentaires de grande envergure.

L’AIBM est représentée dans la plupart des pays européens et en Amérique du Nord. Hors de la sphère occidentale, elle est bien implantée en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon. L’un des projets importants de l’Association est de se développer dans le reste de l’Asie, en Amérique latine et en Afrique.

Parmi les membres de l’Association figurent non seulement les établissements détenteurs des principales grandes collections musicales, mais aussi des bibliothécaires musicaux, des discothécaires, des archivistes musicaux, des documentalistes, des musicologues, des éditeurs de musique et des libraires. Toute personne ou institution intéressée par le travail de l’Association peut y adhérer. Les langues officielles sont l’anglais, le français et l’allemand.

L’AIBM est membre de l’IFLA (International Federation of Library Associations and Institutions), du CIA (Conseil international des Archives), de l’IMC (International Music Council), organisation non-gouvernementale dépendant de l’Unesco, et d’EBLIDA (European Bureau of Library Information and Documentation Associations). Elle entretient des relations étroites avec IASA (International Association of Sound Archives) et IAMIC (International Association of Music Information Centres).

Imprimer Retour haut de page